Compte-rendu de la sortie aux Marais de la Marque

Le temps est plutôt froid et couvert, avec une légère brume, lors de notre arrivée au matin. Quelques gouttes éparses tombent de temps à autres, mais rien de gênant, et nous sommes finalement plutôt au sec.

Comme souvent, nous sommes vite accueillis par les alertes des Rougegorges familiers et Troglodytes mignons. Puis très vite, viennent s’y mêler une multitudes de cris différents, qu’il n’est pas toujours évident de dissocier. Mais en procédant par étape et en se focalisant sur chacun d’eux, nous parvenons à les identifier tour à tour. L’un des plus distinguables est celui des Grives mauvis, sifflement prolongé, incisif et plutôt « râpeux », avec bien sûr, ceux des nerveuses Mésanges bleues et charbonnières. À intervalles réguliers, elles seront accompagnées par les Mésanges à longue queue, pour le moins très expressives en bande. Grimpereau des jardins et Roitelet huppé seront quelques peu plus discrets, et il nous faudra nous montrer très attentifs pour les apercevoir.

grive mauvis
Grive mauvis — Par Ómar RunólfssonRedwing – Turdus iliacus – Skógarþröstur — Uploaded by Snowmanradio, CC BY 2.0, Lien

Sur le plan d’eau, nous retrouvons quelques espèces assez classiques de canards en cette saison, ainsi que quelques Hérons cendrés et Gallinules poules-d’eau. Nous y verrons également une femelle de Tadorne de Belon, entendrons une Bouscarle de Cetti, et l’on nous signalera un Grèbe castagneux. Mais c’est la présence d’une trentaine de Bécassines des marais qui retiendra un bon moment notre attention.

Bécassine des marais
Bécassine des marais — Par AlpsdakeTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

La visite se poursuit ensuite par la prospection des milieux plus ouverts, à la recherche des passereaux hivernaux. Nous n’aurons pas à chercher longtemps ! À peine sortis de l’observatoire, quelques mètres plus loin, nous rencontrons un groupe important de Pinsons des arbres au sol, à la recherche de nourriture. Ils sont accompagnés de Chardonnerets élégants, qui au fur et à mesure des arrivées, viennent grossir les rangs, ainsi que de quelques mésanges. Puis soudain, la chance nous sourit, et nous découvrons au milieu de toute cette troupe, au moins deux Pinsons du Nord, mâle et femelle. Nous nous perdrons quelques temps dans la contemplation de ces oiseaux au plumage très coloré.

Pinson du Nord – Fringilla montifringilla — Par Guillaume Delporte

Enfin, nous terminons la boucle en passant près d’un verger, et nous y entendons le cri caractéristique d’une Mésange boréale, qu’il m’avait déjà semblé avoir perçu auparavant. Sur le chemin menant au parking, nous finirons par voir, au sommet d’une branche, un autre bel oiseau : le Pic épeiche. Deux Chevreuils passeront également furtivement, s’enfonçant dans la végétation !

Liste des espèces

– Bécassine des marais
– Bouscarle de Cetti
– Canard colvert
– Canard souchet
– Chardonneret élégant
– Chevreuil
– Choucas des tours
– Corneille noire
– Épervier d’Europe
– Gallinule poule-d’eau
– Geai des chênes
– Grand Cormoran
– Grèbe castagneux
– Grimpereau des jardins
– Grive mauvis
– Héron cendré
– Merle noir
– Mésange à longue queue
– Mésange bleue
– Mésange boréale
– Mésange charbonnière
– Mouette rieuse
– Pic épeiche
– Pie bavarde
– Pigeon ramier
– Pinson des arbres
– Pinson du Nord
– Roitelet huppé
– Rougegorge familier
– Sarcelle d’hiver
– Tadorne de Belon
– Troglodyte mignon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *