Compte-rendu de la sortie à Wagnonville (08/03/2020)

Le temps venteux et quelque peu pluvieux de cette matinée n’offre pas forcément les conditions idéales pour l’observation et, surtout, l’écoute des oiseaux. Mais nous aurons tout de même l’occasion de rencontrer quelques espèces communes de fin d’hiver/début de printemps. Sur le parking, un Accenteur mouchet se fera discrètement entendre (chant) et un groupe d’une vingtaine de Grives mauvis s’arrêtera quelques instants dans les arbres, poussant quelques cris. Ces grives hivernales nous quitterons bientôt pour rejoindre des régions plus nordiques.

grive mauvis
Grive mauvis — Par Ómar RunólfssonRedwing – Turdus iliacus – Skógarþröstur — Uploaded by Snowmanradio, CC BY 2.0, Lien

Au sein de la réserve, les chants seront assez rares ou alors peu audibles du fait du bruit du vent. Seul le Rougegorge familier nous tiendra compagnie tout au long de la balade, parfois accompagné par quelques autres chanteurs comme le Pouillot véloce (au « chiff-chaff » si caractéristique), le Troglodyte mignon (reconnaissable aux « trilles » de son chant) ou la Bouscarle de Cetti (chant). Quelques Mésanges charbonnières passeront également en vol ou de branches en branches, lançant quelques cris de contact ou d’alerte.

tmignon
Troglodyte mignon — Par Robert Lorch — Original source: [1] (See section Zaunkönig, 3rd image in first line)Direct link to image : [2]For Commons loaded from De-Wiki – de-wiki-description is/was here., CC BY-SA 3.0, Lien

Au cours du circuit, et à plusieurs reprises, nous percevrons le rire du Pic vert, sans pouvoir l’apercevoir. Nous découvrirons aussi quelques loges de Pic épeiche creusées dans de vieux troncs et nous arrêterons près d’un vieux peuplier occupé par des Choucas des tours.

choucas
Choucas des tours — Par DarkoneTravail personnel, CC BY-SA 2.5, Lien

Du côté des plans d’eau, la fréquentation est plutôt faible. Un couple de Fuligule morillon avec un mâle dans son beau plumage retiendra toutefois l’attention. Parmi les autres espèces à signaler, nous pourrons noter la présence de Grands Cormorans, Mouette rieuses, Canards Colverts, Grèbes castagneux, Foulques macroules et Gallinules-poules d’eau.

morillonM
Fuligule morillon (mâle) — Par Dr. Raju KasambeTravail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

Dans les airs et en fin de sortie, deux rapaces seront aperçus : un probable Épervier d’Europe et une Buse variable, qui nous gratifiera même de quelques « miaulements ».

Liste des espèces

– Accenteur mouchet
– Bouscarle de Cetti
– Buse variable
– Canard colvert
– Choucas des tours
– Corneille noir (en vol)
– Épervier d’Europe
– Foulque macroule
– Fuligule morillon
– Gallinule-poule d’eau
– Geai des chênes (cris)
– Grand Cormoran
– Grèbe castagneux
– Grimpereau des jardins (probable, quelques cri aigus entendus)
– Grive mauvis
– Merle noir
– Mésange charbonnière
– Mouette rieuse
– Pic vert
– Pigeon ramier (passages en vol)
– Pouillot véloce
– Râle d’eau (cri)
– Rougegorge familier
– Troglodyte mignon

Une réponse sur “Compte-rendu de la sortie à Wagnonville (08/03/2020)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *